Bienvenue

Bienvenue sur le site du S.V.Vaulx en Velin, club de canoë, kayak, pirogue et dragon boat en région lyonnaise. Bonne visite !

Découvrir

Du soleil, de l’eau chaude , du vent, que demander de plus pour un beau down wind de 50 km entre l’ile de Petite terre et Gosier en Guadeloupe ?

Pour la 2eme année consécutive, je m’étais programmé un stage d’une semaine «  down wind Camp WOO » , avec 3 courses au programme :

La KKC Karukera Kayak Challenge le samedi : 8km / dimanche : 16km et Ze Race :50km

 

Apres un entrainement continu depuis les championnats de France à Toulon, j’allais en Guadeloupe pour faire mieux que ma 3eme place de l’an passé à ZE Race…et dans l’objectif de gagner.

La KKC permettait de me jauger vis-à-vis de mes adversaires.

Stéphane Bodet local et vainqueur en 2018 de Ze race en oc1 allwave, et Garret Fletcher américain oc1 allwave. Moi en Pueo, pirogue dans laquelle je ne me sens pas super à l’aise, mais faudra faire avec.

Sur ces deux premières courses Je suis à la bataille avec l’américain dès le début et pendant les trois quart de la course, puis Fletcher prend le dessus et gagne. Deux courses 2 eme, à 8’’ et à 1’30’’.

Il faudra compter sur lui à Ze Race, il était 4eme l’an passé.

Ze Race , après avoir ramé en down wind toute la semaine chaque jour 2h, le vendredi c’est repos et préparatif avant la course du samedi.

Les préparatifs :vérification des câblages pirogues, bidouillage pour avoir un aileron anti-algue et léger déflecteur d’algues pour contrer les sargasses qui sont partout…collant long pour ne pas cramer des jambes ;saharienne sur la casquette pour la nuque, 2litres 50 repartis en une gourde gilet et une bouteille avec tuyau, un gps pour vitesse /distance, un gps avec le point Gps de l’ile du Gosier à 6km de l’arrivée. Un tee shirt long très fin blanc, 4 gels scotchés sur le pont-un à prendre juste au départ.

Bref essayer de ne rien laisser au hasard.

Soir, arrimage de toutes les pirogues sur le toit du catamaran qui doit nous amener sur l’ile de petite terre ,50’ de bateau, ou je cherche le meilleur endroit pour ne pas rendre le petit déjeuner.

La houle est déjà bien présente, 20 nœuds annoncés, ciel couvert donc pas de soleil qui plombe-tant mieux-

Départ de plage pied dans l’eau , les 2 prones en premier, 15 ‘derrière les stand up, 5’ après pirogues et 5’ en suite les surfskis.

Quelle stratégie de course adopter ?

Je serai hésitant entre suivre Bodet le local vainqueur 2018 bon en down wind mais surement moins fort physiquement que moi ?

Suivre Fletcher , surement plus physique que moi (27ans) et prouvé sur la KKC, mais peut-être moins bon en down wind ?

Faire ma vie ?

Bref, c’est l’option Bodet que je suis ,en me disant , je colle à sa trajectoire , et essaie de le lâcher , ou tout du moins finir les 6-7 km plus plat au physique contre lui.

Remonté bien au large avec Bodet, je vois que je suis devant et prend une option très au large, peut-être la plus au large de tous les coureurs de Ze Race en suivant la flèche de mon GPS…et là c’est du surf, du surf, des relances, des relances, pas dormir dirait Oussey.

Le problème est que je ne vois personne de la course, aucun moyen de savoir si je suis 1er ou dernier…un peu flippant. Pas grave continuer sur ma stratégie. Et peut-être est-ce aussi bien d’être seul plutôt que jouer la confrontation et faire n’importe quoi au surf.

Mais inconsciemment j’avais tendance à vouloir revenir vers la cote, retrouver des bateaux, savoir ou j’en suis… mais la flèche du GPS est implacable, c’est tout droit…alors go droit ! et on verra….

Le down wind, c’est sympa, grisant, mais au bout de 40 bornes, c’est usant à force de relances et on en vient à regretter du bon plat ou on peut poser un coup de pagaie régulier comme on sait le faire à Miribel.

5-6 fois des marches arrière seront nécessaires pour enlever les sargasses coincées, quelques « bassines » dans le cockpit qui se vident trop lentement, et l’ile du Gosier en approche. Encore 6 km de légères houles très difficiles à prendre surtout quand les watts ne sont plus là…

Continuer à faire glisser….

A 3 km de l’arrivée je rattraperai juste un k2 a la ramasse, seul bateau que je verrai de la course.

Puis viens un bateau à moteur avec les caméras..est ce bon signe ? Ils me suivent jusqu’à l’arrivée ou j’apprends que je gagne la course oc1

47.56 km / 12.23 de moyenne / 19.9 maxi / 3h55’29

 

Ouf, ça c’est fait ! Course mieux gérée que l’an passé, et je suis moins fatigué.

Cette victoire conclue une superbe saison  pour le club et pour moi !

Bodet 2eme à 3minutes.. l’an passé j’étais à 10’ derrière lui…ai-je progressé en down wind ?

Fletcher 3eme à 13’

Encore une belle expérience, qui j’espère vous aura donné envie…

Qui vient en janvier 2020 ?

 

Eric

 

 

 

 

 

You have no rights to post comments

Le club en vidéo

Connexion

Aller au haut